Fin (temporaire) du projet…

Ce fût un beau projet… Mais il a été quelque peu contrarié par ma maladresse. Lundi soir, en descendant de moto, j’ai voulu dégager un détritus d’un coup de pied, mais je me suis loupé et je me suis écrasé le pied contre le poteau à côté. Bilan provisoire : une fissure osseuse à la 4ème phalange, au niveau de la jonction avec le 4ème métatarse. Prévision d’un mois de guérison minimum…

Donc projet avorté, repoussé à une date ultérieure inconnue à ce jour…

Début du projet…

Mi-février, au cours d’un déjeuner avec une collègue (P.), celle-ci me raconte l’évolution de son projet de partir sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. L’échéance est fixée pour cette année au printemps. Son binôme d’aventure changeant les modalités trop souvent, P. décide de partir seule, sac sur le dos. Elle me demande soudainement si le projet me tente et me propose de l’accompagner. Emballé par l’aventure promise, je la rejoins dans son projet, mais en divergeant sur un choix crucial : l’hébergement. P. prévoyait de dormir en gîte, je lui propose de dormir en bivouac. Mais ça impliquait des contraintes que P. ne voulait pas (plus d’équipement, donc de poids et d’investissement…).
L’organisation se précise, avec un départ prévu le 1er mai. Je m’arrête pour ma part le vendredi 24 mai, à l’étape d’Aire-sur-l’Adour, P. poursuit jusqu’à Saint Jean de Pied de Port, arrivée prévue le vendredi 31 mai.

Mi-avril, ma chérie se joint également au projet, en m’accompagnant sur l’idée du bivouac. Je modifie donc légèrement les préparatifs (plus d’achat de matériel, mais poids répartissable sur 2 sacs).

Voilà le trajet et la liste des étapes prévues par P. :
https://drive.google.com/open?id=1KIb8yj4rx8wcc7paruEJsD1G_A6RrC-K

Voilà la liste du matériel prévu (avec les affaires prévues pour 2) :
Pour moi : Package de Teteve
Pour Maza : Package de Maza